Agenda

01.04.15
-
20.02.16
Manufacture
BAT
01.04.15
-
20.02.16
Manufacture
BAT

    Solos de sortie - Promotion G 3/3

    avec les solos de Jonas Lambelet, Raphaël Vachoux, Simon Bonvin, Marie Fontannaz, Cyprien Colombo

    L’obtention du diplôme de Bachelor Théâtre est conditionnée à la validation d’un travail de Bachelor constitué de deux parties. La partie pratique consiste en la conception, la réalisation et la présentation publique d’un solo d’une trentaine de minutes. La partie théorique consiste en la rédaction d’un mémoire qui accompagne, argumente, contextualise et critique la proposition scénique élaborée. La Manufacture vous invite à découvrir la partie scénique des travaux de chacun des comédiens de la promotion G lors de trois soirées exceptionnelles.

    Jonas Lambelet

    TORT À AUTRUI - Narrenschiff #1

    leurs mots de vie
    cela n’a pas d’avenue
    pas de défence
    veuillez passé
    il n’y a pas de défence
    les mots de vie
    d’une vie
    sont la vie

    d’après M. Leiris, Jacqueline, G. Luca, C. Schwartzlin-Berberat, S. Daiber, Jeannot, H. Müller et S. Rodanski
    en collaboration avec Dario Galizia

    Raphaël Vachoux

    RIII

    Ce Richard ne fait pitié à personne.
    Intolérable présence d’un gaillard un peu spécial, abandonné de ses partenaires de jeu, Richard face au néant. Et peut-être tenter de remplacer tout un néant contre un Monde. Et peut-être finir par chercher un cheval pour rentrer chez soi et disparaître.

    d’après Richard III ou l’horrible nuit d’un homme de guerre de Carmelo Bene

    Simon Bonvin

    Le cœur révélateur

    J’ai souhaité entreprendre un travail d’interprétation à partir d’une nouvelle d’Edgar Poe, donc un texte non théâtral, dans la superbe traduction de Baudelaire.

    J’ai tenté de pénétrer le texte en m’en emparant un peu comme un musicien travaille sa partition.

    d’Edgar Allan Poe, traduction de Charles Baudelaire

    Marie Fontannaz

    Il y avait une fois, une maison.

    Un jour, une maison. Ses souvenirs, son enfance. Nous avons tous grandi quelque part, et ce quelque part fait partie de notre identité. On y pense, ou on l’oublie, mais sa trace est bien là, en nous. Comment redécouvrir ce lieu, revisiter ses fantômes, replonger dans ses souvenirs ?

    d’après Tchekhov, Proust, Perec et surtout, les souvenirs de mes voisins

    Cyprien Colombo

    One man shot

    Comment créer à partir de soi?
    C’est la deuxième question que je me suis posé lorsque je me suis confronté à l’élaboration de mon solo. Alors j’ai regardé d’où je suis parti...

    avec des extraits de Le Théâtre des paroles de Valère Novarina, Fin de partie de Samuel Beckett et Ne me quitte pas de Jacques Brel