Recherche

2016
-
2017
Chorégraphie, histoire de l'art, philosophie
BAD R&D
2016
-
2017
BAD R&D

    Le travail de la Figure : que donne à voir une danse ?

    Fort de l’épisode réflexif que la danse contemporaine occidentale a connu au tournant du 21e siècle, un certain nombre d’artistes qui redonnent foi au geste dansé sollicite aujourd’hui un examen critique du travail de la figure. Tel qu’il est pensé et pratiqué, ce travail est une expérience des puissances de figurabilité du corps : que donne à voir une danse quand elle anime des figures qui excèdent les contours du geste ?

     

    Objectif et Méthode

    Objectif
    Cette recherche se propose d’analyser, d’un point de vue théorique et pratique, cette notion irradiante de figure et de comprendre comment, dans leur épaisseur psychosomatique et leur étendue sociale, les corps sont impressionnés par des images, et comment, dans l’oeuvre du geste dansé, autrement dit la danse, ils projettent des figures.


    Méthode
    Elle se déploie en trois séminaires, un laboratoire et un atelier. 

    Les séminaires sont l’occasion d’un dialogue croisé avec des chercheurs issus des domaines de la clinique, de la philosophie, de l’anthropologie et de l’histoire des arts pour des enquêtes sur le fonds somatique où s’enracine l’imaginaire, et sur le « champ mimétique » culturel où circule la survivance des gestes.

    Le laboratoire est une situation d’expérimentation partagée avec des danseurs et performeurs professionnels, pour inventer des protocoles ou exercices qui permettent de faire l’épreuve concrète des pouvoirs de l’imaginaire du geste et de sa performativité.

    L’atelier est une situation pédagogique proposée aux étudiants, au terme de la recherche, afin d’en partager les ressources théoriques et les pratiques physiques, et leur faire découvrir quelles méthodes et quels outils pour la création le travail de la figure peut produire. 




    Equipe

    Loïc Touzé, artiste chorégraphique, intervenant Manufacture
    Mathieu Bouvier
    , critique et chercheur, intervenant Manufacture
    Rémy Héritier
    , artiste chorégraphique, intervenant Manufacture

    Alice Godfroy
    , docteure en littérature comparée, Maître de conférence, intervenante Manufacture
    Anne Lenglet
    , danseuse, chercheure 

    Chercheur.e.s invité.e.s

    Guillemette Bolens, professeure en littérature médiévale et littérature comparée, Université de Genève

    Carla Bottiglieri
    , danseuse, doctorante en danse, Université Paris 8

    Isabelle Launay
    , historienne de la danse, professeure, Université Paris 8

    Boyan Manchev
    , professeur en philosophie, Nouvelle Université de Bulgarie

    Marco Motta
    , docteur en anthropologie culturelle et sociale, Université de Lausanne

    Catherine Perret
    , philosophe, professeure des universités en théorie et histoire des arts modernes et contemporains


    Patricia Ribault
    , philosophe de l'art, anthropologue, enseignante à l'ENSBA de Paris


    Julie Sermon
    , maître de conférences en Études théâtrales, Université Lyon 2, intervenante Manufacture

    Gabriele Sofia
    , maître de conférences en Arts de la scène, Université de Grenoble





    Publication

    Outre l'atelier pédagogique interfilière avec les étudiants du Bachelor Danse (promo B)et du Bachelor Théâtre (promo I), le partage des résultats prend la forme d'un site internet intitulé Pour un atlas des figures (actif dès janvier 2018). 

    Plateforme contributive et évolutive, il édite les ressources théoriques produites dans les séminaires, documente les pratiques artistiques et accueille des contributions critiques et artistiques d'auteurs invités. 

    Il compte notamment des entretiens filmés avec Carlo Severi (directeur d'études à l'EHESS et directeur de recherches au CNRS), Serge Tisseron (psychiatre, docteur en psychologie et psychanalyste, chercheur au Centre de Recherche Psychanalyse Médecine et Société, Université Paris 7 - Denis Diderot), Luc Vancheri (professeur en Etudes cinématographique (HDR), Université Lyon 2).