Agenda Research

01.05.21
-
02.05.21
Friche de Malley
R&D
01.05.21
-
02.05.21
Friche de Malley
R&D

    Veillée collective à la friche de Malley

    Maria Da Silva, metteure en scène, et Nicolas Dutour, paysagiste, feront une restitution de leur recherche sous la forme d'une veillée nocturne.


    Le projet
    Les deux artistes-chercheurs se sont proposés d’expérimenter les potentialités d’un paysage défini simultanément comme acteur et espace d’une dramaturgie théâtrale. Ils ont choisi la friche de Malley comme terrain de jeu. Un site qui a l’avantage non seulement d’être à proximité de leur base arrière, La Manufacture, mais aussi de comporter tous les éléments qui composent ce que le paysagiste Gilles Clément nomme le « Tiers Paysage » définit dans un petit livre publié au début des années 2000 comme un lieu éphémère, indécis, « n’exprimant ni le pouvoir ni la soumission au pouvoir ». 

    La veillée
    L’espace de notre vie n’est ni continu, ni infini, ni homogène, ni isotrope. Mais sait-on précisément où il se brise, où il se courbe, où il se déconnecte et où il se rassemble ? On sent confusément des fissures, des hiatus, des points de friction, on a parfois la vague impression que ça coince quelque part, ou que ça éclate, ou que ça cogne. Nous cherchons rarement à en savoir davantage et le plus souvent nous passons d’un endroit à l’autre, d’un espace à l’autre sans songer à mesurer, à prendre en charge, à prendre en compte ces laps d’espace. 

    Ces mots de Georges Perec ont accompagné Maria Da Silva et Nicolas Dutour dans la composition d’une nuit intitulée « Veilleurs de nuit », structurée par une dramaturgie en trois mouvements : entrer – occuper – sortir.

    Trois temps dont ils proposeront de faire l’expérience le 1er mai sur la Friche. Comment entrons-nous sur un territoire ? Quels en sont les seuils ? Comment dans la continuité d’une marche le territoire se révèle-t-il fragmenté ? Pour entrer dans la friche, nous dessinerons une trajectoire qui suit ses contours et ses confins. Nous l’occuperons en plantant le campement de la veillée à la lisière d’une petite forêt où nous ne serons pas à l’abri des imprévus. La seule consigne de sortie au petit matin sera de laisser « l’arène » telle que nous l’avons trouvée. Il s’agira d’effacer les traces de notre passage, de démonter les tentes, d’éteindre le feu, de désinstaller le foyer et de rebrousser chemin chargé·es de l’expérience d’une nuit sur la friche d’aujourd’hui.

    > Informations pratiques:
    Du Sa 1er mai 2021, 19h au Di 2 mai, 7h

    Inscriptions obligatoires: recherche@manufacture.ch

    Une proposition réalisée dans le cadre de la Mission Recherche de La Manufacture - Haute école des arts de la scène / HES-SO, en partenariat avec le TKM et la ville de Renens .
    La restitution était à l’origine prévue lors du Tarmac Festival à Renens en juin 2020 dont l’édition a été annulée pour cause de COVID-19.