Recherche

2009
Théâtre, Design
R&D
2009
R&D

    Matériau Pathos

    Pour une réappropriation théorique et pratique des effets pathétiques au théâtre.

    Le projet réinvestit un concept mal aimé dans le domaine des arts de la scène: le pathos (ou le pathétique). En effet, connoté négativement depuis au moins la fin du XIXe siècle, le pathos est surtout assigné aujourd’hui à qualifier un certain type de jeu. Le terme est cependant susceptible d’embrasser l’ensemble du spectre des effets émotionnels qu’un spectateur peut éprouver.

    Méthode et objectifs

    L’hypothèse placée au cœur de cette recherche est que le concept de pathos, étendu à la plupart de ses avatars historiques et élargi à tous les éléments constitutifs d’un spectacle contemporain, recèle un grand potentiel non seulement en matière de savoir scientifique et de savoir-faire technique, mais aussi de savoir être, dans la mesure où une démarche artistique se définit comme un processus destiné à interroger et à agir dans un contexte social — un contexte aujourd’hui particulièrement sensible aux ‘manipulateurs’ d’émotions. Le pathos pourrait donc faire l’objet d’une réappropriation à la fois cognitive, esthétique et politique, résolument orientée vers la pratique.

    Cette recherche a donné lieu à une forme scénique, "Les artistes de la contrefaçon", présentée dans divers théâtres. Le projet a également donné lieu à la création de la Boîte à Pathos éditée en partenariat avec la Haute école d'art et de design de Genève (HEAD), contenant brochures, jeux de plateau avec cartes, cubes, dominos, puzzle qui permettent d’aborder la question des émotions théâtrales sous un angle à la fois ludique et théorique.

    Equipe

    Christian Geffroy-Schlittler, metteur en scène, comédien, intervenant Manufacture
    Danielle Chaperon, professeure ordinaire, Section de langue et littérature françaises, Faculté des Lettres, Université de Lausanne (UNIL)
    Julie Rahir, comédienne, assistante de recherche, diplômée Manufacture 2007
    Elodie Bordas, comédienne
    Barbara Schlittler, danseuse
    David Gobet, comédien
    Olivier Blättler, comédien et assistant de la recherche Manufacture

    Vie du projet

    Du 10 au 14 décembre 2014 
    Représentations de Les artistes de la contrefaçon au Théâtre du Loup, Genève 

    Le 10 octobre 2013
    Représentation de Les artistes de la contrefaçon à l'Usine à gaz, Nyon 

    Du 30 septembre au 4 octobre 2013 
    Représentations de Les artistes de la contrefaçon à la Comédie de Caen, Théâtre des Cordes (CDN de Normandie, Caen, France) 

    Le 12 mars 2013
    Vernissage de la « boîte Pathos », Théâtre St-Gervais, Genève. 

    Les 17 et 18 janvier 2013 
    Représentations de Les artistes de la contrefaçon lors des Journées de Théâtre Suisse Contemporain (JTSC), Arc en scènes – Le Théâtre, La Chaux-de-Fonds.

    Du 19 au 21 avril 2012 
    Représentations de Les artistes de la contrefaçon, Matériau Pathos, Théâtre les Halles, Sierre. 

    Du 25 au 28 mai 2011 
    À l'occasion de la présentation du projet Matériau Pathos : Le laboratoire des copies ou Les artistes de la contrefaçon au théâtre St-Gervais, Genève, comédiens, danseurs, mais aussi toutes les personnes intéressées par la recherche scénique sont invitées à venir éprouver le mode de recherche pratique de ce projet autour de la reproduction de scènes de spectacles ou de films. Atelier dirigé par Christian Geffroy-Schlittler. 

    Du 24 au 28 mai 2011
    Représentations de la conférence-spectacle, Matériau Pathos : Le Laboratoire des copies ou Les Artistes de la contrefaçon dans le cadre du festival transfrontalier EXTRA – 11 à St-Gervais, Genève. Cette conférence - spectacle était centrée autour d'une des questions soulevées par Matériau Pathos: comment les créateurs d'aujourd'hui inscrivent-ils dans leur travail la question de l'émotion – la leur et celle du public – dans le contexte social et politique actuel ? Des scènes de « reproduction » d'extraits de spectacles de Rodrigo Garcia, Krystof Warlikowski, Pina Bausch, Philippe Caubère, et d’un film d’Ingmar Bergman ont été montrées sur scène en même temps qu'elles furent commentées par les acteurs eux-mêmes.   

    • 12.03.13

      12.03.2013

      Boîte à Pathos

      Résultat iconoclaste du projet de recherche Matériau Pathos, la Boîte à Pathos est une collaboration conçue entre la Manufacture, la Haute école d'art et de design de Genève (HEAD), l’Université de Lausanne (UNIL), le Théâtre Saint-Gervais à Genève et l’Agence Louis-François Pinagot.