Diplômé·e

MAT-16
Metteure en scène
MAT
MAT-16 Metteure en scène
MAT

    Maria Da Silva

    Après des études en Lettres et Sciences sociales, Maria Da Silva se forme en dramaturgie et médiation culturelle. Elle collabore depuis plus de dix ans à diverses créations de théâtre comme assistante et dramaturge tout en menant en parallèle des activités pédagogiques. Elle se forme en mise en scène à la Manufacture auprès de Robert Cantarella, François Gremaud, Marie-José Malis, Das Plateau, Julien Fisera, Christian Geoffroy-Schlitter, Laurent Berger, Jetse Batelaan, Philippe Quesne et Bruno Meyssat. Elle y développe plusieurs propositions qui partent d’une enquête du réel pour aboutir à une écriture de plateau. Son travail de mémoire sonde le souvenir des spectateurs, et son spectacle de sortie The Show (must) goes on, d’après Lanterna Magica de Bergman, expérimente une mise en scène des formes de la mémoire. Lors des Rencontres du théâtre suisse 2017, elle intégre le Forum des jeunes professionnels des arts de la scène. En 2018, elle suit un stage d'observation auprès de Tiago Rodrigues à Lisbonne, puis participe aux Rencontres internationales de la mise en scène avec Jean-Yves Ruf à Paris. En juin 2019, elle met en scène Tout à Verlan au Théâtre du Grütli à Genève. Un spectacle pluridisciplinaire tout public sur les renversements de genre. Sa pratique artistique traduit son goût pour la transformation du réel, le mélange de styles et de genres.

    Contact

    Annexe audio au mémoire

    Ce travail de mémoire ci-dessus se lit accompagné par de l'audio.

    Lien pour les fichiers audio :

    https://www.dropbox.com/s/7nr2wej9c7ti5qn/OUBLI.zip?dl=0

    Maria Da Silva

    Évènements & Albums

    • 06.09.18
      -
      09.09.18

      06.09 - 09.09.2018

      Festival Out 5

      La 5e volée des étudiant·es metteur·es en scène de La Manufacture présente le Festival Out 5, six propositions scéniques déclinées en quatre soirées.

    • Album

      Album

      MA-Théâtre · Out 5 : "The show *must* go(es) on", M. Da Silva

      « Cet espace profond qui repose dans le silence et la pénombre est le commencement et la fin et pour ainsi dire tout entre les deux. »

      Elles devaient être quatre mais ne sont plus que trois, pourquoi ?
      Trois comédiennes se remémorent le processus de travail d’un projet de théâtre auquel elles participent. Au début, elles étaient quatre, mais Camille est partie ou a été virée... On ne connait pas vraiment la raison. Ce qui est sûr c’est que le metteur en scène y est pour quelque-chose. Ou pas... Des bruits courent.
      Où se cache la vérité?

      Sur scène, une équipe de création. Le plateau est leur lieu de travail. Leur lieu de mémoire. Submergés dans l’oubli, leurs souvenirs sont prêts à jaillir à la moindre réminiscence. Il suffit parfois d’un air connu et tout un monde réapparaît.

      Un souvenir ne se visionne pas, il se recrée. Pour des raisons intimes, ce spectacle comporte un certain nombre de scènes scabreuses et délicates dont il convient que les spectateurs soient clairement avertis.
      Bienvenue chez nous.

    • À l'affiche

      Où et quand voir les diplômé·es et les étudiant·es sur les scènes suisses et étrangères