Agenda

08.11.16
-
09.11.16
Manufacture
BAT MAT
08.11.16
-
09.11.16
Manufacture
BAT MAT

    Rendez-vous Gare de l'Est

    Lecture de la pièce de Guillaume Vincent, mise en scène par Kevin Martos, étudiant Master, avec des étudiants Bachelor.

    19h - Entrée Libre

    « Pendant quelques mois, de manière régulière, j’interviewe une jeune femme qui souffre de maniaco-dépression. Au début je pense que ce qui est intéressant c’est sa maladie. Nos entretiens ne tournent qu’autour de cette question-là. Mais au fur et à mesure, je me rends compte que je me trompe de sujet, le véritable sujet c’est elle et non sa maladie. Nos rendez-vous, dans des cafés proches de la Gare de l’Est, prennent alors une autre tournure, c’est plus amical, plus informel… Comme un photographe, j’essaye de la saisir sous différents angles, les points de vue changent. »

    Guillaume Vincent


    Des rendez-vous multiples pour parler de la vie d'une femme.

    La folie est abordée, le réel pathétique aussi, ce qui m'intéresse maintenant de travailler, avec les volontaires, c'est de parachuter ce récit formel dans un éclatement des caractères humains. Une explosion de toutes les petites voix dans nos têtes qui font de nous tous non de simples bipolaires, mais de vrais génies complexes et entiers.

    J'aimerais créer un chœur de lecture composé de minimum trente et une personnes qui en représenterait une seule. Le nombre peut évoluer mais la quantité doit être exponentielle et pas régressive.


    A propos de l'auteur

    Guillaume Vincent


    Avant d’entrer à l’école du Théâtre national de Strasbourg dans la section Mise en scène en 2001, il obtient un DEUST d’études théâtrales et une Licence de cinéma. Il monte La Double Inconstance de Marivaux (présenté à la biennale du Théâtre du Gymnase en 1999). À Marseille, il joue notamment sous la direction d’Hubert Colas. Dans le cadre de sa scolarité au TNS, il a suivi des stages auprès de Stéphane Braunschweig, Krystian Lupa, Daniel Jeanneteau et Olivier Py.

    Il co-adapte avec Marion Stoufflet et met en scène Les Vagues de Virginia Woolf en 2002, repris dans le cadre du Festival Mettre en Scène au Théâtre national de Bretagne en 2004. Lors de sa dernière année d’école, il met en scène La Fausse Suivante de Marivaux, repris en tournée d’août à décembre 2005, notamment au Théâtre du Peuple à Bussang et au Théâtre de la Cité Internationale à Paris. En 2005 toujours, il participe au Festival Premières au TNS pour Je crois que je ne pourrais jamais, un spectacle conçu d’après Le diable probablement de Robert Bresson et joue sous la direction de Vincent Macaigne dans Requiem 2.

    En tant que metteur en scène, il crée Nous, les héros de Jean-Luc Lagarce au TNS, repris notamment au CDN d’Orléans et participe au Festival Berthier 07, avec Histoire d’amour (Derniers chapitres) de Jean-Luc Lagarce. En 2008, il participe à de nombreuses performances avec le groupe « Il faut brûler pour briller » et a travaillé à Marseille sur ADN de Dennys Kelly, avec les élèves de troisième année de l’ERAC dans le cadre du festival actOral. Depuis 2009, il est artiste associé au CDN de Besançon pour deux saisons. Il y crée L’Éveil du printemps de Frank Wedekind en janvier 2010, spectacle en tournée à Tours, Reims, au Théâtre National de la Colline à Paris, Alès, Thionville…

    Il fait également partie du collectif artistique de la Comédie de Reims, où il va monter Le bouc et Prepardise Sorry Now de Fassbinder en mai et juin 2010.

    En octobre 2008 il a travaillé à Marseille sur ADN de Dennys Kelly, avec les élèves de troisième année de l’ÉRAC dans le cadre du festival actOral, travail repris au Théâtre National de la Colline.

    En 2011 il adapte et met en scène Le petit Claus et le grand Claus, conte d’Andersen, pour le jeune public.

    Aux Bouffes du Nord, il crée en avril The Second Woman, un opéra contemporain de Frédéric Verrière sur un livret de Bastien Gallet.

    Il poursuit par ailleurs une activité de formation (Érac, école de la Comédie de Reims, Deust théâtre de Besançon, Option théâtre avec le CDDB de Lorient)…