Diplômé·e

MAT-17
Metteure en scène
MAT
MAT-17 Metteure en scène
MAT

    Audrey Liebot

    audrey liebot est née à Nantes (France) en 1985. Elle est diplômée de Master of Arts à La Manufacture (2019) où elle crée "prenez soin de vous". Elle créée des performances et écrit de la poésie. Ces objets sont des systèmes d’échanges et de dons intimes, pris dans une certaine lenteur de geste et de pensée, un présent augmenté. Elle écrit et réalise actuellement une série radio, "untitled", qui l’obsède, dans laquelle elle décrit des images (peintures, photos, dessins) de mémoire. Elle zone dans cette collection affective illimitée, les images se touchent et forment un musée imaginaire.

    En 2018/19 elle commence sa recherche sur le soin et les possibilités de partage d’une expérience-limite, accompagnée par Mathilde Monnier. Dans cette recherche elle retourne la formule de rupture de Sophie Calle “Prenez soin de vous” en une déclaration d’amour aveugle. Elle fait alors se croiser les chroniques interzones de Paul B. Preciado avec lesquelles elle travaille ("preciado precioso") pour étudier ce moi-monstre disséqué par la psychiatrie et l’endocrinologie et "Ce que le sida m’a fait" de Élisabeth Lebovici qui devient la matrice de cette exploration. On traverse alors les zones intersticielles du corps, de la maladie, du sexe dans le flou de son aller-retour vie-mort. L’expérience de la maladie devient une praxis, et comme l’art, une expérience exquise à la limite ; l’art, la possibilité du soin. De cette recherche écrite, auto-censurée, il ne reste qu’un document : "the liebot report about hermself".

    La création de "ce que le sida m’a fait" d’après Élisabeth Lebovici en 2021/22 au Théâtre de l’Usine à Genève poursuit cette recherche.

    audrey liebot travaille notamment avec Natasza Gerlach, Jérémie Papin, Colyne Morange, Robert Cantarella, Loïc Touzé, Anaïs de Courson, le blitzteatregroup, Hisako Horikawa, Flavia Papadaniel, Thibaud Croisy, Robin Campillo, Yves-Noël Genod, Clio Simon. A La Manufacture elle conçoit un travail par correspondance avec Piera Bellato, Jérome Feigean et Flavia Papadaniel : je ne sais jamais etre là où les étreintes se donnent et il emmenait ses baisers là où ils n'étaient jamais allés. Elle sera prochainement publiée par la revue allemande Stofff.

    Elle s’intéresse aux pénuries de médicaments et au trafic de sang et suis l’évolution des stats du Big Pharma ; elle aime l’art abstrait, les listes (forest club) et fumer sur la plage, parler une langue étrangère, manger dehors. Elle aime la vie domestique et voyage peu. Elle écrit tout en bas de casse. Elle est née le jour le plus froid du siècle. Elle vit et travaille entre la région parisienne et la Suisse Romande.

    crédit photo : Naoko Kumagai

    Contact

    Audrey Liebot

    Évènements & Albums