Agenda

11.11.16
Manufacture
R&D
11.11.16 Manufacture
R&D

    Partition(s) - Le Livre

    Cet ouvrage collectif rend compte des diverses interventions et modalités de travail qui ont nourri le programme de recherche PARTITION(S).


    PARTITION(S)-Objet et concept des pratiques scéniques (20e-21e siècles)
    Julie Sermon et Yvane Chapuis (direction scientifique)
    Les Presses du réel– Collection Nouvelles scènes/Manufacture, Dijon - 2016 


    Fruit d'un travail de recherches et d'expérimentations qui s'est déployé entre 2013 et 2015 à La Manufacture - Haute école des arts de la scène de Suisse Romande (Lausanne), cet ouvrage s'attache aux tenants et aux aboutissants, pratiques et théoriques, de l'appropriation du mot et de l'objet "partition" dans des domaines extra-musicaux (théâtre, danse, performance), du tournant du 20e siècle à aujourd'hui. 

    Dans quels contextes, à quelles fins et avec quelles implications a-t-on pu et continue-t-on de recourir à ce mot et à cet objet ? Qui produit les partitions : l'auteur, le metteur en scène, le chorégraphe, l'interprète ? Comment définissent-elles les rôles et organisent-elles les rapports de ces différentes instances ? A quel moment interviennent-elles dans les processus de création qui conduisent à la production d'une oeuvre : en amont, en aval, au cours ? A quel formes de notation recourt-on ? Quelles sont les informations qu'elles donnent à lire ? Quelles pratiques d'écriture et de lecture engagent-elles ? A quelles conceptions du jeu renvoient-elles ? Dans quelle mesure invitent-elles aux croisements et aux échanges artistiques ? Par quelles voies et auprès de qui sont-elles mises en circulation ?

    A la croisée des questions de conception, de production et de diffusion des oeuvres, de l'autorité et de la performativité, du lisible, du visible et de l'audible, la partition est un objet et un concept interartistiques majeurs. Au fil de ce livre, il apparaît que, selon les usages qui sont faits de la partition, les fonctions qu'elle endosse, les valeurs et les discours qui lui sont associés, ce sont les principaux phénomènes de mutation, de réévaluation et de questionnement esthétiques et politiques qui ont marqué les arts de la scène du tournant du 20e siècle à aujourd'hui qui sont ré-envisagés. 



    Sommaire

    Introduction
    Yvane Chapuis

    Le mot « partition » : usages et associations
    Entretiens avec les élèves de la Manufacture (Promotion G)

    Partition(s) : processus de composition et division du travail artistique
    Julie Sermon

    Introduction. De quoi la partition est-elle devenue le nom ?
    Chapitre 1. Partitions-modèle (le rapport à la musique)
    Chapitre 2. Partitions-instructions (le rapport à l’action)
    Chapitre 3. Partitions-matrice (la question de l’œuvre)
    Conclusion. La partition invisible (la question de l’interprète)


    Des expériences / Des pratiques

    Loïc Touzé, L’après-midi d’un faune : composer un ballet comme on écrit une partition
    Oscar Gomez-Mata (couleur) : L’immortelle mort du monde, une machine à créer du sens (nouveau)
    Sébastien Grosset, Un Canon à dire : Les deux côtés du plâtre
    Noëlle Renaude, Ceux qui partent à l’aventure, une partition du réel
    Stéphane Bouquet, Théâtre par temps de crise
    François Gremaud, KKQQ, une partition génératrice de jeu 
    Myriam Gourfink, Ecriture et lecture en temps réel : Bestiole (2012), partition ouverte pour pour sept danseuses


    Entretiens

    Discussion collective avec les élèves de la Manufacture. « Que faire de la page si on la considère comme une partition ? » 

    Pierre-Stéphane Meugé / Bastien Gallet, L’interprète face à la partition
    Isabelle Launay / Julie Sermon, Ouvrir la partition et construire un milieu 
    Loïc Touzé / Yvane chapuis, Phrasé et interprétation
    Antonia Baehr / Yvane Chapuis, Tout peut être regardé comme partition 
    Olivier Cadiot / Julie Sermon, Partition vivante 


    Focus  


    Rémy Campos, La coordination de l’action sur scène et à l’autel au milieu du XIXe siècle
    Bastien Gallet, Toute partition est un dessin. Les phonautogrammes de Léon Scott et le Treatise de Cornelius Cardew 
    Christophe Kihm, Nelson Goodman. À la limite
    Myrto Katsiki, Étirer le partitionnel. Quatre notes sur les partitions de Deborah Hay
    Nicolas Doutey, La partition et son silence
    Clarisse Bardiot, Les partitions numériques des digital performances

    Les auteurs

    Introduction
    Yvane Chapuis, responsable de la recherche de la Manufacture

    Essai
    Julie Sermon, chercheure principale

    Articles
    Clarisse Bardiot, maître de conférences en Arts du spectacle (théâtre), Université de Valenciennes
    Rémy Campos, docteur en musicologie, habilité à diriger des recherches (EHESS), responsable de la mission Recherche à la Haute Ecole de Musique de Genève
    Stéphane Bouquet, écrivain et réalisateur
    Nicolas Doutey, docteur en Arts du spectacle (théâtre), Université Paris 4–Sorbonne, dramaturge
    Bastien Gallet, philosophe, spécialiste de l’art sonore
    Christian Indermuhle, docteur en théologie, université de Lausanne, Co-directeur de la collection d'esthétique et de musique expérimentale "Rip on/off"
    Myrto Katsiki, Doctorante en Arts du spectacle (danse), Université Paris 8
    Christophe Kihm, critique d’art, Enseignant à la HEAD de Genève
    Sophie Jacotot, Docteure en Arts du spectacle (danse), EHESS
    Isabelle Launay, Professeure en Arts du spectacle (danse), Univ. Paris 8
    Anne Pellois, Maître de conférences en Arts du spectacle (Théâtre), ENS Lyon
    Noëlle Renaude, écrivaine

    Présentation de partitions
    Myriam Gourfink, artiste chorégraphique
    Oscar Gómez-Mata, metteur en scène
    François Gremaud, metteur en scène et comédien
    Sébastien Grosset, écrivain
    Loïc Touzé, artiste chorégraphique
    Olivier Veillon, comédien

    Entretiens
    Antonia Baehr, artiste chorégraphique
    Stéphanie Béghain, comédienne
    Olivier Cadiot, écrivain
    Pierre-Stéphane Meugé, musicien
    Loïc Touzé, artiste chorégraphique

    • 01.04.14
      -
      12.11.16

      01.04.2014 - 12.11.2016

      Partition(s)

      Objet et concept de la scène contemporaine

      Cette recherche part du constat que le terme musical de "partition" a été investi, dès le tournant du 20e siècle, et de manière accrue au cours des dernières décennies, par d'autres disciplines artistiques, au premier rang desquelles le théâtre, la performance et la danse.

    • 14.10.14

      14.10.2014

      Du Sacre du printemps de V. Nijinski à Sacre #2 de D. Brun

      Cette conférence de Sophie Jacotot propose un retour sur l'histoire du Sacre du Printemps de Vaslav Nijinski, Nicolas Roerich et Igor Stravinsky, et notamment sur le contexte de création de cette œuvre, ses enjeux esthétiques, sa réception par le public de 1913 et son passage à la postérité.

    • 11.11.16

      11.11.2016

      Partition(s) - La Journée

      La journée du 11 novembre 2016 a été l'occasion de présenter les résultats de la recherche du projet Partition(s) conduite entre avril 2014 et novembre 2015. Se sont succèdés communications, performances et rendus d'atelier, comme autant de formes possibles pour mettre en partage les résultats de la recherche en art.